VU DANS LA PRESSE

extrait interview France Bleue du 6 juin 2017

 

DANS LES PAS DE MACRON  –  Paris Normandie – mai 2017

Capture d’écran 2015-01-27 à 16.06.23

Dans la rubrique politique « Que sont-ils devenus ? », l’ancien candidat aux législatives pour la droite et le centre à Rouen en 2012, Cyrille Grenot, occupe une place de choix.

Car le pharmacien des Hauts de Rouen… a disparu des radars depuis les dernières municipales…

« Engagement citoyen »

Depuis ? « J’ai compté mes amis », sourit avec un brin d’amertume aujourd’hui le centriste déclaré. « Je savais que la politique était un monde dur, mais il m’a fallu quelques mois pour retrouver l’envie d’y retourner ». Décris par certains de ses anciens « collègues » centristes comme « un ambitieux à l’ego un peu trop développé », lui souhaite mettre les choses au point : « Si je me suis engagé, ce n’est pas pour les honneurs et les postes. Je savais qu’en m’exposant j’aurai plus à perdre qu’à gagner. Mais j’avais le sentiment qu’il était important d’être utile et de porter les idées que je défends depuis toujours ».

C’est donc aujourd’hui sur les réseaux sociaux que Cyrille Grenot tente de se faire entendre via le lancement d’un mouvement baptisé « Engagement citoyen ». Comme il l’indique sur sa page Facebook : « Réformer la politique ça commence par réformer les partis. Comme ils ne le feront pas eux-mêmes, nous avons décidé de créer notre mouvement citoyen ».

Pour l’heure, la démarche reste encore pour le moins confidentielle, mais lui espère convaincre de le rejoindre « ceux qui souhaitent faire de la politique autrement, avec une véritable démarche démocratique, loin des logiques d’appareil ». Avec toujours un attachement pour les valeurs centristes, « à la croisée des réflexions politiques ».

Parmi ses premiers « J’aime » récoltés sur Facebook, celui d’un de ses anciens colistiers, le centriste Nicolas Zuili, autre candidat pour figurer dans la rubrique des bretteurs politiques « disparus »…

Laurent Derouet

l.derouet@presse-normande.com

 

 

 

 

 

 

L’interview de Cyrille GRENOT sur FR3 Talents en Normandie du 19 juin 2011:

http://www.youtube.com/watch?v=SqG_0Axr-vU

PARIS NORMANDIE – 15/03/2011

 

Ecoutez Cyrille GRENOT passant son « Ton libre » 10 février 2011,  l’émission de Stéphane E. RAYNAUD de FITTE

http://stradefibis.wordpress.com/2011/02/10/ecoutez-cyrille-grenot-nc-passant-son-ton-libre-100211/

Blog : Vivre libre infos

> Cantonales, Canton 5 : Cyrille Grenot est candidat

Le 15/11/2010 à 07:15

 IL POURRAIT CREER LA SURPRISE !


C’est le temps des candidatures pour les élections cantonales. Dans le cinquieme canton de la ville de Rouen, après les candidatures Gauche / droite habituelles et sans surprises, c’est l’arrivée en lice d’une nouvelle figure de la politique rouennaise : Cyrille Grenot.

Pour la première fois, il s’engage dans une élection politique et compte bien s’imposer. Pharmacien depuis plus de 20 ans sur les Hauts de Rouen, ce personnage étonnant n’a pas attendu de s’engager en politique pour créer autour de lui une dynamique de soutien et d’accompagnement auprès des habitants des quartiers de la lombardie, du Châtelet et de la grand mare.

Il rejoint le Nouveau Centre d’Hervé Morin dès sa création mais au delà de cette étiquette politique qu’il assume et dont il est un réel porte drapeau, il s’attache également à organiser des espaces de discussion et d’échange avec d’autres sensibilités politiques.

« L’égalité des chances » est pour lui un enjeu fondamental au sein d’un secteur géographique où les habitants attendent des initiatives concrètes dans ce domaine.

Cyrille Grenot est un acteur politique d’avenir sur la ville de Rouen. Il connait les étapes essentielles pour être reconnu et respecté dans ce microcosme politique. Il sait que la premiere étape passe par l’adhésion de la population à un projet politique local d’envergure et ambitieux qu’il veut incarner pour la ville.

Il sait aussi que le passage par les urnes est un moyen permettant d’obtenir une notoriété politique qu’il veut obtenir dès Mars 2011.

Son action avec les habitants des Hauts de Rouen n’est plus à prouver. Il a su créer une dynamique citoyenne qui depuis 20 ans pourrait bien le porter vers de futures responsabilités politiques dans les mois et années à venir.

Christine Rambaud et Jean-François Bures n’ont qu’à bien se tenir. Ceux qui pensent que le canton 5 se réglera entre ces deux candidats pourraient bien en être pour leur frais car Cyrille Grenot ne laissera pas les choses se faire ainsi. Il compte bien représenter une population des Hauts de Rouen qui le connait et surtout qui sait qu’il ne s’investit pas pour la gloire, mais bien par passion politique et par engagement citoyen et avec le sens des responsabilités qui font de lui un personnage apprécié sur les Hauts de Rouen.

Fred Quillet

Publicités