Qui, Quoi, Comment, Pourquoi VOTER !

Qui ?

C’est vous les Rouennaises et les Rouennais qui porterez ce dimanche 23 mars 2014 le destin de votre ville entre vos mains, devrais-je dire entre vos doigts qui tiendront le fameux bulletin de vote qui engage l’avenir de Rouen pour au moins 6 ans et peut-être plus car il est des rendez-vous ratés qui ne se rattrapent jamais.

Environ 55% d’entre vous on déjà prévu de venir voter dimanche mais j’aimerais m’adresser aux 45% restant.

La lutte contre le « tous pourris » qui semble animer principalement votre rejet mérite t’elle d’y sacrifier Rouen, son avenir et celui de ses plus de 113 000 habitants quand tant d’autres villes tirent leur épingle du jeux grâce à un engagement fort de leurs élus et une gestion dynamique de la ville ?

Vos élus vous ressemblent, ils sont choisis par vous, parmi vous et pour vous ! Le fait de ne pas aller voter ne vous rend pas moins responsable de leur choix ! Car ceux qui seront demain aux manettes de votre ville, vous les aurez choisis ou vous aurez laissé d’autres les choisir pour vous.

L’expression de la démocratie fonctionne sur deux principes : choisir et sanctionner ! En ne votant pas vous ne faites ni l’un ni l’autre, c’est pourquoi je vous invite à réviser votre jugement et à prendre dimanche le chemin des urnes pour décider avec nous de l’avenir de Rouen et de ses enfants.

Quoi ?

            Voter quoi ?

Vu le terrible constat que vous faites chaque jour conforté par le classement des maires de grandes villes publié par l’Express (ci-dessous et dont le maire sortant brille par son avant dernière place), je ne doute pas que vous veuillez sanctionner l’équipe sortante !

Vu le terrible bilan que mes amis du groupe municipal Rouen Perspective rappellent avec moins de 25% d’engagements tenus (visible sur mon site et celui de Rouen Perspectives), vous ne voudrez pas croire une fois de plus aux promesses de l’équipe municipale sortante à laquelle il est clair qu’il faut aussi associer les écolos-verts co-responsables de ce bilan désastreux. Leur ficelle est trop grosse, se présenter avec une équipe dissidente qui joue les panous-panous mais qui n’a aucun soucis à se réconcilier entre les deux tours alors que soit disant aujourd’hui tout les oppose, en tous cas pas la confortable place de dernier de la classe en matière de développement durable qu’ils se partagent ! En matière enfin d’équipe municipale, les communistes ne font pas montre non plus d’une grande cohérence. Rien d’étonnant pour un parti dogmatique écartelé à Rouen entre une base qui refuse le bilan de l’équipe sortante et l’union avec le maire sortant des élus communistes qui refusent de faire front commun avec le front de gauche. Communisme quand tu nous tiens : Kafkaïen pour la base, Ubuesque pour ses cadres !

Assurément, quand l’équipe municipale sortante fait elle même le constat fracassant et diviseur de ses propres échecs, il n’y a qu’un choix celui de l’opposition, celui de Jean-François BURES et de la liste Rouen c’est Vous.

Comment ?

            En votant utile, en votant efficace, en évitant les errances affectives ou contestataires qui perturbent les résultats électoraux et parfois en changent le cours. L’histoire et deux élections présidentielles présentes à l’esprit de tous rappellent à chacun la véracité de ce propos.

En votant pour Jean-François BURES et la liste ROUEN C’EST VOUS vous voterez utile, vous éviterez de disperser les voix du premier tour, le sondage paru hier, nous confirme que la liste de Jean-François BURES s’opposera au renouvellement du mandat du maire sortant. Ce sondage est une chance pour tous ceux qui n’arrivaient pas à savoir quelle serait la liste porteuse de l’opposition. Car ce sondage nous indique que pour renverser le maire sortant un seul choix s’impose à tous : Jean-François BURES et la liste ROUEN C’EST VOUS.

            En votant efficace, vous ferez en sorte que votre vote produise l’effet voulu : que l’actuel maire de Rouen disparaisse du paysage politique Rouennais. Si vous ne supportez plus d’avoir un maire 33° sur 34 à la tête d’une ville en perdition, vous voterez pour Jean-François BURES et la liste ROUEN C’EST VOUS.

            Grâce à ce sondage nous savons tous maintenant que tout vote qui n’est pas donné dès le premier tour à Jean-François BURES et à la liste ROUEN C’EST VOUS est un vote qui profite au maire sortant soit parce qu’il affaiblit le score de notre candidat, soit parce qu’il risque de perturber le deuxième tour avec des candidats qui n’ont pas vocation à diriger la mairie et qui feront le jeu du maire sortant.

Pourquoi ?

            Parce que nous devons tous donner une chance à notre ville de se tourner vers un avenir meilleur, parce que nous devons tous donner une chance à notre ville de remonter la pente sur laquelle nous glissons depuis 6 ans, parce que nous devons tous donner une chance à notre ville de se placer parmi les meilleures quand son maire actuel en a fait une ville meurtrie et sans avenir pour sa population.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de sécurité par la politique de synergie d’action des polices municipales et nationales que Jean-François BURES propose et la concentration de leur action sur leur mission première de respect de l’ordre public.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de développement économique, quand Rouen possède autant d’atouts. Son patrimoine historique et culturel qui devrait en faire un leader du tourisme. Sa situation sur la Seine qui en fait certes une étape touristique à développer mais aussi un port d’estuaire proche de la région francilienne, compétitif au sein d’HAROPA pourvu qu’on donne à Rouen les nécessaires infrastructures routières et ferroviaires : contournement Est, plate-forme multimodale et nouvelle gare. Sa situation à une heure de Paris qui pourrait en faire l’emplacement rêvé pour de nombreux sièges sociaux.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de fiscalité, en exigeant à l’heure de la création de ROUEN-METROPOLE une juste répartition des charges de centralité aujourd’hui exagérément payées par la ville au profit de la CREA, parce que c’est possible de réduire les dépenses de communication du cabinet du maire et d’optimiser la mutualisation des services et réduire ainsi le train de vie de la mairie sans en affecter le fonctionnement.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de développement durable en remplaçant les effets de manche des verts de l’équipe actuelle en de véritable actions, utilisation de matériaux dépolluants, évolution éco-énergétique des bâtiments communaux et du parc immobilier de Rouen Habitat, optimisation écologique de la ville grâce aux technologies smart city.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de rayonnement de la ville à condition d’afficher la volonté de faire de Rouen une ville accueillante et agréable à vivre pour ses habitants, ses commerçants et ses entreprises. A condition de le faire savoir par une démarche pro-active comme celle proposée par Jean-François BURES auprès par exemple des sociétés franciliennes dont on sait que 20% d’entre elles ne demandent qu’à venir dans une ville qui leur proposerait un quartier d’affaire autour de la future gare, à une heure de Paris avec une qualité de vie supérieure pour leur personnel. A condition de développer et faire connaître le potentiel de Rouen pour assurer l’avenir de la ville par le développement économique non seulement pour Rouen mais aussi pour sa Métropole et son bassin d’emploi riche de centaines d’hectares disponibles pour l’implantation d’entreprises nouvelles qui pourraient accompagner ses sièges sociaux pour peu qu’on se donne la peine d’équiper la ville et de le faire savoir.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de solidarité, quelle honte pour un maire socialiste ! Jamais on n’avait vu autant d’irruptions en conseil municipal pour se plaindre du mépris du maire et de son équipe pour notre personnel municipal, pour les corps intermédiaires associatifs ou d’action sociale ou pour les sans-abri. Jean-François BURES propose lui une politique d’amélioration sociale résolument tournée vers l’accompagnement scolaire dès la petite enfance mais aussi au moment critique de l’adolescence pour éviter l’échec scolaire. Il propose le développement de l’accompagnement à la formation et à l’insertion et veut lutter contre la déchéance sanitaire et sociale en favorisant l’éducation, le retour aux principes de citoyenneté et en rétablissant la dignité par le travail.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière de transport en établissant d’abord son propre plan de circulation sans se laisser marcher sur les pieds par la CREA qui veut imposer de grands axes en site propre qui scléroseraient l’économie commerciale de Rouen et mettrait en péril les 12 000 emplois qui y sont encore attachés. C’est possible en ayant une gestion dynamique et différenciée du stationnement par exemple avec le développement d’un Pass parking/vélo/transport en commun ou d’une heure de stationnement gratuit à forte rotation en secteur commerçant.

Parce que c’est possible de quitter cette place de dernier de la classe (*) en matière d’urbanisme en ayant une vision claire du développement de la ville à long terme, respectueuse et valorisant l’histoire de la ville, progressiste et équilibrée autour des axes forts de développement à venir de Rouen en évitant la bétonisation de chaque espace libre mais en construisant une ville qui relève les défis pour les populations du futur : l’accessibilité, l’autonomie énergétique, la mixité sociale et urbanistique, l’accession à la propriété.

Parce qu’il n’y a plus qu’une manière possible de quitter toutes ces places de dernier de la classe c’est de voter dès ce dimanche 23 mars pour la liste Rouen c’est Vous menée par Jean-François BURES.

C’est pourquoi je compte sur vous pour que vous vous mobilisiez et que vous mobilisiez vos proches.

Chaleureusement,

Cyrille Grenot,

Candidat Nouveau Centre – UMP

aux élections législatives de 2012

(*)

Capture d’écran 2014-03-19 à 10.02.23

Publicités
Cet article, publié dans MUNICIPALES 2014, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s