L’apprentissage en danger

Je pense qu’il n’est plus nécessaire de préciser les vertus de l’apprentissage :

  • le passage en douceur du monde de l’école à celui du travail,
  • la possibilité de s’assurer plus tôt que dans d’autres filières de la conformité du métier envisagé avec le projet de vie,
  • l’insertion progressive dans le monde de l’entreprise,
  • l’éveil à la notion de gagner sa vie par son travail
  • et la plupart du temps comme personne n’embauche sans travail, c’est souvent pour l’apprenti la rencontre avec son futur premier véritable employeur !

Autant d’atouts qui font de l’apprentissage la meilleure filière pour l’emploi.

Mais le gouvernement est toujours à la recherche de nouvelles idées pour augmenter le chômage. Au lieu de redessiner les missions de la formation professionnelle continue qui est un véritable gouffre financier de 30 milliards sans résultat probants. Il s’attaque à l’apprentissage, dont les qualités en matière de lutte contre le chômage sont évidentes.

Ainsi un amendement gouvernemental vient d’être adopté qui baisse de plus de 20% la somme que les entreprises allouent aux organismes de formation de leur choix. Quelle erreur !

  • Qui mieux que les entreprises sait quels sont leurs besoins en emploi et quelles sont les filières dont il faut faire la promotion pour développer les qualifications dont ils ont besoin ?
  • Comment mieux adapter les formations aux besoins géographiques des entreprises ?

Non ne cherchez pas ! Il n’y a qu’une raison à cette baisse : transformer de l’argent pour l’emploi en un nouvel impôt au bénéfice de la région pour compenser la part que l’état ne va plus lui donner.

Tout le reste n’est que littérature !

Une chose est sûre, l’état vient encore de supprimer 20% pour la formation qui marche pour donner ces mêmes 20% de recettes fiscales en plus à la région !

Quand s’arrêteront-ils ?

Publicités
Cet article, publié dans DIVERS, POLITIQUE NATIONALE, est tagué , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour L’apprentissage en danger

  1. ENNE dit :

    l’apprentissage c’est pour beaucoup de jeunes qui galèrent sur les bancs de l’école une bonne solution pour entrer dans la vie professionnelle , il ne faut pas que ça s’arrête !!!!!!!!

  2. etienne dit :

    et la plupart du temps comme personne n’embauche sans travail, c’est souvent pour l’apprenti la rencontre avec son futur premier véritable employeur !

    ça veut dire quoi cette phrase savante ….
    si l’apprentissage baisse c’est tout simplement qu’il y a moins de travail….
    si vous prenez un apprenti , c’est pas pour glander toute la journée dans un atelier ou un bureau… et il faut un salarié de l’entreprise qui dispose de temps libre pour le guider…. et dans les entreprises aujourd’hui les salariés , ceux qui ont la chance d’y être, sont occupés à 100%

    • les entreprises qui n’ont pas de travail, n’embauchent pas non plus d’apprentis, ceux-ci ont donc toutes les chances d’êtres recrutés à l’issue de leur contrat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s