Communiqué de presse

Je souhaitais répondre à un article paru hier dans les colonnes internet de Paris Normandie® :

Dans cet article anonyme (!) Yvon Robert justifie les hausses programmées de loyer sur une partie du parc de Rouen Habitat dont il est le président.

Si sur le fond il est judicieux pour un bailleur social de financer les travaux qu’il entreprend. Il convient de ne pas oublier le rôle social dudit bailleur. Monsieur Robert argumente que c’est en conformité avec la loi qu’il procédera à des augmentations et que la hausse ne dépassera pas 100 € par mois quand elle ne sera pas totalement absorbée par le biais des APL! La belle affaire !!

J’avoue qu’à la lecture de ces explications je suis révolté, c’est donc cela le socialisme ? Car pour moi peu importe que ce soit en conformité avec la loi, il se trouve que nous sommes en crise et que c’est la population la plus dans le besoin que monsieur Yvon ROBERT veut taxer de 100 € de plus par mois ; il est évident qu’à ce train là les huissiers ne tarderons pas à débarquer chez ces locataires !!!

Je vous passe la remarque faite par Monsieur Yvon ROBERT que d’une part ces travaux sont fortement subventionnés mais que d’autre part si lui ne sait pas équilibrer son budget l’APL s’en chargera (les financeurs apprécieront)!!! Par contre je partage au moins cet avis avec Monsieur Yvon ROBERT que ce n’est pas à la ville de participer plus. Il est quand même étonnant que des bailleurs privés qui ne sont pas subventionnés arrivent à maintenir un parc locatif en bon état et qu’un bailleur social largement subventionné n’y arrive pas. Il est vrai qu’il ne s’agît que de quatre  immeubles des hauts de Rouen sur cent de Rouen Habitat, certains autres ont déjà subit et les travaux et les augmentations…

Plus simplement : quand des locataires vivent dans des murs où rien n’a été fait depuis des dizaines d’années, leur faire payer la mise à niveau de leurs appartements c’est profondément injuste et quand un bailleur social prive des familles pauvres de 100 € par mois en pleine période de crise, ça s’appelle affamer le peuple et c’est criminel !!!

Je demande au nom des locataires que les subventions soient précisées par poste pour que les locataires puissent au moins bénéficier des travaux subventionnés ; même s’ils n’ont pas les moyens de s’accorder le bénéfice de la totalité des travaux…

Car vous l’aurez bien compris, si comme Y. ROBERT le dit ce sont les loyers les plus faibles du parc locatif et que les locataires n’ont pas les moyens de supporter l’augmentation, ils ne pourront pas trouver d’autres loyers moins chers ailleurs, ce qui revient à dire qu’on les fout dehors !!!

Et moi je trouve ça scandaleux !

Signé : Un autre anonyme : Cyrille GRENOT,

candidat aux élections législatives des 10 et 17 juin 2012 à Rouen, Mont Saint-Aignan et Déville-lès-Rouen

Publicités
Cet article, publié dans Élections législatives des 10 et 17 juin 2012, DIVERS, LES HAUTS DE ROUEN, ROUEN, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Communiqué de presse

  1. mutschler dit :

    merci pour cet article qui m’a interpellé.comme moi beaucoup vont être révoltés.amicalement

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s