Pour plus d’économies, plus de justice et plus d’efficacité

Pourquoi faut-il plus de députés du centre dans la prochaine composition de l’Assemblée Nationale?

Parce que lors de l’actuelle mandature notre nombre n’a pas été suffisant, plus nombreux, nous aurions pu faire obstacle aux mauvaises propositions du gouvernement sans pour autant remettre en question la politique générale de la majorité.
En matière de finance publique, je tenais à vous faire partager l’ensemble des points sur lesquels les centristes ont marqué leurs différences avec le groupe UMP.

Depuis le début de la législature, et avant même la crise économique et financière, le Nouveau Centre n’a cessé de marteler qu’il serait suicidaire de laisser nos déficits se creuser.

Depuis le début du quinquennat, budget après budget, nous avons assumé courageusement un discours de vérité sur la situation de nos finances publiques, sans jamais y sacrifier l’exigence d’un effort de sortie de crise juste et partagé. On n’a pas voulu nous entendre.

Dès le vote de la loi Travail Emploi Pouvoir d’Achat, le groupe Nouveau Centre a souligné l’injustice et l’inefficacité du bouclier fiscal. Il aura fallu attendre trois ans pour que le gouvernement nous entende.

Nous n’avons jamais accepté que les plus aisés payent trop peu d’impôts par le jeu de défiscalisations exagérément utilisées. Depuis quatre ans, nous réclamons sans relâche une réduction de l’utilisation des niches fiscales et sociales par un coup de rabot général sur l’ensemble de ces dépenses, en les plafonnant. Le gouvernement commence seulement à nous donner acte de cette analyse.

En 2008, le groupe Nouveau Centre a déposé une proposition de loi constitutionnelle sur la « règle d’or », visant au retour à l’équilibre des finances publiques. Nous demandons maintenant au Président de la République de proposer un référendum au peuple français pour inscrire la règle d’or dans le marbre de la Constitution, comme l’ont fait les Allemands et les Espagnols.

Aujourd’hui, la crise économique mondiale confirme nos analyses et valide les propositions que nous avons défendues.
C’est pourquoi je vous invite à me permettre de rejoindre les parlementaires centristes dans ce combat pour préserver notre modèle social en votant pour moi lors des prochaines élections législatives des 10 et 17 juin 2012.

cyrille grenot, cyrille, grenot, élections, elections, élection, election, législatives, legislatives, 2012, rouen, élections législatives rouen 2012, elections legislatives rouen 2012, elections legislatives, élections législatives, député, depute, election legislative, élection législative, député rouen, depute rouen Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo cyrillegrenot

Publicités
Cet article, publié dans Élections législatives des 10 et 17 juin 2012, POLITIQUE NATIONALE, PREMIERE CIRCONSCRIPTION DE SEINE MARITIME, ROUEN, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s