La triple peine :

04/11/2011

Ce matin, je rencontrais le collectif Pôle Emploi Espace Cadres qui était en grève. Pas seulement à cause du mépris de leur direction, pas seulement parce que la cellule a perdu 30% de ses effectifs depuis la fusion Assedic/Anpe, alors qu’en plus l’Apec a disparu ; mais parce que dans un contexte d’accroissement du chômage ils ont besoin de lisibilité à moyen ou long terme pour accomplir leur mission et non pas d’être des variables d’ajustement pour les autres agences.

Un CDD non renouvelé ces derniers jours et c’est encore un peu de personnel en moins pour proposer une offre de service de qualité : la recherche d’offres d’emploi (300 en attente), qui les recherchera demain, qui aura du temps pour aller rencontrer les entrepreneurs  du bassin d’emploi  de Rouen pour trouver du travail aux 1000 à 1100 cadres suivis chaque mois par les 6 membres de la cellule locale.

Cette équipe donne en plus de son temps libre pour développer des actions complémentaires : un club cadre senior, un club jeunes diplômés avec des scores de retour à l’emploi très positifs.

Je mène un combat en faveur de l’emploi de proximité, pour le développement d’une économie locale à travers le développement de nos PME. Les marchés complémentaires de développement sont souvent des marchés export et demandent souvent de nouvelles qualifications cadre. Si la cellule cadre du pôle emploi disparaît qui demain rassurera les entrepreneurs quant à la disponibilité des ressources humaines pour passer le cap ?

En Allemagne les PME ont en moyenne près de 300 personnes, en France, c’est 50 en moyenne, on ne passe pas de 50 à 300 sans encadrement ni compétences, alors laissons partir nos cadres à Lille, Lyon ou Paris, continuons à casser tout ce qui peut sauver notre bassin d’emploi !!!

Non seulement premièrement : cette cellule voit ses effectifs fondre, ainsi deuxièmement il y aura forcément moins de compétences (par dilution) dans le reclassement de nos forces cadres essentielles aux dynamismes de nos entreprises et donc troisièmement nos entreprises locales se verront demain pénalisées dans leur volonté de développement par l’absence de cadres dans notre secteurs empêchant l’embauche de salariés locaux : c’est la triple peine que le pôle emploi est en train de faire subir aux demandeurs d’emplois locaux.

Quand la politique du chiffre vise à faire diminuer le nombre d’agents de la structure c’est contre-productif pour l’amélioration de l’emploi sur place !

Cette cellule est essentielle à la reprise économique sur Rouen, mais il n’y avait pas un représentant de l’intelligentsia politique locale pour leur apporter leur soutien !!!

cyrille grenot, cyrille, grenot, élections, elections, élection, election, législatives, legislatives, 2012, rouen, élections législatives rouen 2012, elections legislatives rouen 2012, elections legislatives, élections législatives, député, depute, election legislative, élection législative, député rouen, depute rouen Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo cyrillegrenot

Publicités
Cet article, publié dans DIVERS, LES MESSAGES, PREMIERE CIRCONSCRIPTION DE SEINE MARITIME, ROUEN, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s