POLITIQUE DE LA VILLE ET RENOVATION URBAINE, UN ENGAGEMENT FORT DU NOUVEAU CENTRE

 L’action du Gouvernement en faveur des habitants des quartiers prioritaires est menée par le ministre Nouveau Centre Maurice LEROY qui conduira la réflexion sur l’acte II du programme national de rénovation urbaine (PNRU).

Le PNRU représente près de 43 milliards d’euros d’investissements. A la fin de l’année 2010, quelque 7,3 milliards d’euros ont été engagés et 3,5 milliards d’euros ont été payés. L’objectif est de transformer et de rénover les quartiers où s’accumulent les difficultés pour donner aux habitants un cadre de vie digne. Ainsi, à la fin de l’année 2010, près de 400 conventions ont permis d’engager 314 294 réhabilitations, 135 291 démolitions et 128 075 constructions de logements sociaux au bénéfice de 3,3 millions d’habitants.

Est-ce que nos quartiers pourront encore bénéficier de cet effort, si le PS local ne fait que s’opposer à l’action nationale en faveur de nos quartiers abandonnés de leurs élus ?

En outre, le Comité Interministériel des Villes s’est accordé sur les mesures suivantes :

  • en matière d’emploi, le comité interministériel a décidé de renforcer le contrat d’autonomie et de financer 15 000 contrats en 2011 ;

 

  • dans le domaine de l’éducation, il s’agit de renforcer la lutte contre le décrochage scolaire. Une dizaine d’internats d’excellence seront ouverts à la rentrée 2011 (représentant 1500 places nouvelles) et quatre résidences pour la réussite seront construites au bénéfice des étudiants. Au total, entre 3000 et 5000 places nouvelles seront créées. Le Programme de réussite éducative (PRE) est reconduit et sera expérimenté spécifiquement pour les 16-18 ans avec comme priorité la santé, la prévention de l’absentéisme et du décrochage scolaire et le soutien à la parentalité. En outre, 8,6 millions d’euros seront consacrés aux Cordées de la réussite afin d’accompagner les jeunes des quartiers difficiles vers l’enseignement supérieur ;

 

Ces mesures visant à restaurer l’égalité des chances sont de nature à entraîner une amélioration des perspectives d’avenir des plus jeunes, l’attention et le respect qui leur est manifesté est de nature à changer profondément l’esprit qui règne dans les quartiers. Outre le bénéfice direct de progrès social à l’égard de ces populations c’est aussi une baisse de la délinquance et de la violence qui sont attendues.

 

 

Dans le domaine de la santé, qui me touche particulièrement, le CIV accélère le soutien à la construction de 60 maisons de santé pluri-professionnelles (qui pourraient rassembler outre nos équipes médicales de proximité, médecins, infirmiers, kinésithérapeutes, des consultations de spécialistes).

Les équipements sportifs feront également l’objet d’un rattrapage. Si le foot et la boxe sont bien équipés dans le canton qu’en est-il des équipements pour les autres sports.

Par ailleurs, une expérimentation sera lancée dans 33 quartiers couverts par des contrats urbains de cohésion sociale (CUCS). Elle comportera des engagements précis et concrets en matière d’emploi, d’éducation et de sécurité. Le CIV a également choisi de valoriser l’action des acteurs de terrain à travers les associations, la reconnaissance des métiers de la médiation sociale, les délégués du préfet, les centres de ressource et les gardiens d’immeubles.

Enfin, le comité inter ministériel de la ville a réaffirmé que la politique de la ville est territorialisée ( donc soumise à la volonté dynamique du conseiller général que vous élirez les 20 et 27 mars prochain), partenariale et contractualisée, et qu’elle doit orienter et optimiser les moyens publics (nationaux ou européens) sur les quartiers prioritaires.

Mais si la gauche locale continue a s’opposer systématiquement à ces moyens mis en place pour venir en aide à nos quartiers, pouvons nous vraiment espérer une amélioration ?

 

A maintenant 15 jours de l’échéance des élections cantonales, je souhaite pour mon canton pouvoir mettre en œuvre tout ces moyens au profit de ces quartiers, c’est pour cela que je compte sur votre vote !

Pour une vie plus sereine dans une société plus équilibrée, je vous propose une gestion sociale dynamique et économiquement responsable, car les finances de l’état sont le fruit du travail de tous et doivent-être respectées par tous !

 

Nous sommes tous intéressés à ce que chaque euro soit JUSTEMENT dépensé !

cyrille grenot, cyrille, grenot, élections, elections, élection, election, législatives, legislatives, 2012, rouen, élections législatives rouen 2012, elections legislatives rouen 2012, elections legislatives, élections législatives, député, depute, election legislative, élection législative, député rouen, depute rouen Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo cyrillegrenot

Publicités
Cet article, publié dans ELECTIONS CANTONALES 2011 ROUEN 5° CANTON, POLITIQUE NATIONALE, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour POLITIQUE DE LA VILLE ET RENOVATION URBAINE, UN ENGAGEMENT FORT DU NOUVEAU CENTRE

  1. Valetoux dit :

    Merci Cyrille de remettre les valeurs centristes et humanistes au coeur du débat des élections cantonales, de les rendre audibles sur une place publique monopolisée par le débat présidentiel de l’UMPSFN , au mépris des besoins les plus primaires de nos concitoyens. Et que la voix du centre, redonne du sens à la vie politique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s