Agir sur l’emploi

le slogan de la mairie: « ma ville change ». je dis : PAS L’EMPLOI

Dans mon esprit citoyen, les choses me semblent simples, si simples que je me demande ce qui sépare le rêve de la réalité. Car après tout nous pourrions être ambitieux en matière d’embauche dans ces quartiers où les difficultés s’accumulent: le GPV aura financé:

 330 000 000 d’euros de travaux*!

 Je l’écris comme cela, car je crois aujourd’hui qu’on a banalisé les millions d’euros et qu’on n’y prête plus attention, regardez bien ce que cela représente !

Donc je me dis qu’avec un tel montant investi, l’emploi a fait un bond en avant dans ces quartiers qui affichent des taux records, jusqu’à 25% de chômeurs, non ?

NON en effet ! Alors, à quoi  servent les clauses d’insertion ? Leur but est de répondre aux besoins des employeurs au profit des personnes à insérer sur un bassin d’emploi donné. (oops ! Le dispositif est géré par la CREA à travers le Plan Local Insertion Emploi, pour les contrats allant jusqu’à 6 mois maximum). Regardons, sur les 6 derniers mois, que c’est-il passé :

                En vrac : 8 722 heures d’insertion (l’équivalent de 8 personnes à temps plein) soit environ :

2 millions investis par personne employée pendant 6 mois en insertion !**

24 personnes ont bénéficié d’un contrat d’insertion, dont 14 sur les Hauts de Rouen ( juste pour info environ 600 personnes au chômage rien que sur la Lombardie !). Plus de la moitié de ces heures représentent des emplois aidés, donc à coût minoré pour l’employeur.

Une remarque ? Bien volontiers ! En moyenne 160h par contrat, çà permet juste de « tester » les candidats, mais cela ne favorise pas la mise en place d’un parcours professionnel alliant expérience, formation et insertion … donc :

impact insertion : NEANT !

(Pas tout à fait : 2 contrats d’apprentissage ont été mis en place).

Sur les 24 personnes, 17 possédaient une qualification professionnelle et étaient en quête d’une expérience professionnelle, est-ce qu’un peu plus d’un mois cela vous fait de l’expérience professionnelle ?

impact expérience : MINIMUM !

Peut-on faire mieux ?

                Permettez-moi de croire que oui, j’ai trois idées à partager avec vous :

                               La première est liée à la mise en place des chantiers qui sont bien sûr connus longtemps à l’avance par la CREA : le taux de 5% retenu dans les clauses d’insertion pourrait largement être augmenté affichant une volonté réelle de créer de l’emploi à travers la réalisation de ces chantiers ; car, enfin, si lorsque l’on construit sur les Hauts de Rouen à coup de 330 000 000 d’euros d’investissement, on n’arrive pas à créer plus de 8 emplois sur la durée des travaux. Quand arriverons nous à créer de l’emploi et à quel coût ? Je pense que nous pourrions porter ce taux jusqu’à 25 ou 30%.

                               La deuxième est aussi liée à la mise en place de ces chantiers connus longtemps à l’avance par la CREA, quand on sait le temps important qui sépare toujours le projet confirmé de la mise en route du chantier, on a largement le temps de former nos habitants aux postes à pourvoir. Il n’est pas acceptable de s’entendre dire que l’on n’a pas pu donner plus d’heures par manque de qualifications sur le secteur, ce qui fut le cas pour les chantiers de démolition(193 heures d’insertion seulement).

                               Et la troisième est que l’organisation des services doit pouvoir être améliorée, la Maison de l’Emploi et de la Formation (MEF) annonce 25 000 accueils par an et n’arrive pas à répondre aux 5% de clauses d’insertion ! Pourtant, en plus, une chargée de mission de la MEF est spécifiquement en charge de la « coordination partenariale » pour ces projets!

Oui, les politiques en place peuvent agir sur l’emploi, ils en ont les moyens ! Que ne le font-ils pas davantage ?

*période 2003/2013

**330 millions pour 11 années soit environ 15 millions tous les 6 mois soit pour 8 emplois ETP : 1 875 000 € par emploi

cyrille grenot, cyrille, grenot, élections, elections, élection, election, législatives, legislatives, 2012, rouen, élections législatives rouen 2012, elections legislatives rouen 2012, elections legislatives, élections législatives, député, depute, election legislative, élection législative, député rouen, depute rouen Je valide l’inscription de ce blog au service Paperblog sous le pseudo cyrillegrenot

Publicités
Cet article, publié dans LA CREA, LES HAUTS DE ROUEN, ROUEN, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s